Deux maisons hantées

Deux films récents explorent avec succès le thème classique de la maison hantée, dont la référence ultime reste « La maison du diable », tournée en 1963 par Robert Wise. Les deux films sont centrés sur un lieu unique : une maison mystérieuse dans, ou à côté d’un lac. Les protagonistes sont un jeune couple : amoureux dans « The deep house », jumeaux et destinés à vivre comme homme et femme dans « The Lodgers ».

Les films ont une approche assez différente (époque / progression de l’intrigue), et pourtant se ressemblent dans le traitement de l’horreur (absence du gore au profit d’une atmosphère angoissante), en produisant des scènes similaires.

« The deep house » (littéralement : la maison profonde) se passe dans la France d’aujourd’hui et suit les aventures de Ben et Tina, adeptes de l’urbex, exploration urbaine de bâtiments abandonnés. Ils décident de visiter une maison individuelle engloutie par un lac artificiel, mais vont s’y retrouver prisonniers.

« The Lodgers » (littéralement : les locataires) se déroule dans les années 20 en Irlande et raconte les aventures de Berlingham et Rachel, un jeune couple de jumeaux, frappés par un mystérieux sort qui les oblige à rester dans un manoir en ruine, où ils se retrouvent prisonniers.

« The deep house » suit un scénario classique mais efficace : la découverte minutieuse et anxiogène d’une maison supposée hantée et engloutie par des eaux. Chaque nouvelle pièce comporte ses moments de surprise et de frayeur.

« The Lodgers » dévoile son intrigue au fur et à mesure dans la pure tradition du roman gothique, avec des personnages enchaînés à un destin mystérieux. La maison et son lac avoisinant cachent de nombreux secrets liés à l’histoire familiale.

Avant de plonger dans le lac pour découvrir la « deep house », la douce Tina (Camille Rowe) teste ses capacités à retenir son souffle dans son bain. Elle appréhende ce projet de plongée …

Avant de s’enfoncer dans les mystères de sa maison, dont la partie inférieure s’avère également engloutie par les eaux, la douce Rachel (Charlotte Vega) prend un bain relaxant bientôt perturbé …

Ben (James Jagger) et Tina n’imaginent pas ce qu’ils vont trouver au fond du lac …

Bermingham (David Bradley) et Rachel imaginent très bien ce qui se trouve au fond du lac …

Ben et Tina découvrent que les anciens propriétaires ont laissé l’ensemble des meubles et bibelots sur place. La tension monte encore d’un cran lorsque que le couple réalise que l’ouverture qui a permis l’accès à la demeure s’est refermée !

Le tournage de « The deep house » s’est déroulé en Belgique, dans un grand bassin de 9 m de profondeur et pour les extérieurs, essentiellement autour du lac de la Raviège, près de la commune de Lacaune, en région Occitanie.

Bermingham et Rachel doivent respecter des règles strictes pour ne pas éveiller les démons qui possèdent la maison. La téméraire Rachel tente de se rebeller contre ce calvaire permanent.

« The Lodgers » a été tourné au Loftus House, un manoir bien connu en Irlande, qui a la réputation d’être hanté. Il est situé sur la presqu’île de Hook Head dans le County de Wexford. Des visites guidées y sont régulièrement organisées.

« The deep house » prend le temps d’exploiter les différentes pièces de la maison dans les moindres détails. La caméra glisse entre les meubles et les murs dans un mouvement fluide et continu. Le peu de lumière et la vase rendent la visibilité diffuse et ajoutent au sentiment d’angoisse ressenti.

« The Lodgers » s’attarde à montrer le sinistre manoir des jumeaux dans les moindres détails. De lents travellings suivent les personnages dans les pièces sombres. La faible luminosité et l’état délabré de la maison apportent également une touche d’angoisse.

Ben et Tina découvrent une pièce barrée par un énorme crucifix, qui donne accès à une chambre de tortures. Puis ils sont attaqués par des morts-vivants …

En ouvrant une trappe interdite dans le vestibule, Rachel découvre le double renversé du manoir submergé par l’eau du lac et y plonge entièrement. Mais elle est attaquée par les démons …

Tina arrive à s’échapper des morts-vivants et à s’extraire de la maison, mais aura-t-elle assez d’air pour atteindre la surface ?

Rachel arrive à s’échapper des démons et à s’extraire de la maison inversée … Mais aura-t-elle assez d’air pour atteindre la surface ?

THE DEEP HOUSE 2021 Alexandre Bustillo et Julien Maury

THE LODGERS 2017 Brian O’Malley

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s