36 vues de la tour Eiffel (6, 7 et 8/36)

Est-il vraiment nécessaire d’écrire en grandes lettres le nom d’une ville, quand on visualise distinctement son monument le plus célèbre ? Est-ce qu’il y a vraiment un spectateur qui ne connaît pas la tour Eiffel, qui ignore dans quelle ville elle a été construite ? 

image

Ne suffit-t’il pas de montrer une vue d’ensemble, la fameuse « ligne de ciel » (skyline) de Paris avec la tour Eiffel, pour situer l’intrigue ?
Eventuellement, avec en prime l’Arc de Triomphe, comme le montre l’exemple ci-dessous ?

image

Visiblement non. Mieux vaut être clair pour ne pas irriter le spectateur : l’action se passe à Paris. Vous avez compris ?! 

Cette démarche peut se justifier pour un public qui ne serait pas français et quand le film est produit par une entreprise américaine, comme ci-dessus la série « Le jeu de la dame ».

image

Il arrive toutefois que le procédé soit tourné en dérision : quand Michel Hazanavicius ressuscite l’espion OSS 117 sous forme de parodie, il pose délibérément l’inscription « Paris » sur une vue de carte postale de la tour Eiffel.

La vue en elle-même n’est pas différente des autres exemples présentés ci-dessus : aucune exagération où grossièreté ne vient appuyer l’effet souhaité. Pourtant, en regardant le film, l’absurdité du procédé saute aux yeux et fait sourire (le public français en tout cas). 

DANGER MAN épisode 2 TIME TO KILL 1960 Ralph Smart

THE QUEEN’S GAMBIT épisode 6 (Le jeu de la dame) 2020 Frank Scott

OSS 117 – LE CAIRE, NID D’ESPIONS 2006 Michel Hazanavicius

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s